English version
Retour vers la page d'accueil
Histoire
Chiffres clés
International
Race
Territoires
Produits
Caractéristiques raciales
Rentabilité
économique
des exploitations
L'UPRA et
ses services
Espace adhérent
ACTUS PHOTOS Plan du site Liens utiles Newsletter Crédits Contact    
   
    Race - Territoires - Produits

Une race qui entretient les territoires

La race Tarentaise est particulièrement adaptée aux terrains difficiles.

En pâturant ces espaces, elle façonne les paysages, aménage les territoires et contribue à l’entretien des pistes de ski: pâturée, l’herbe retient le manteau neigeux et limite les risques d’avalanche.

Elle contribue également au maintien de la biodiversité végétale (*) dans les espaces naturels, comme dans les parcs nationaux (Parc de la Vanoise) et régionaux (Parcs des Bauges, de la Chartreuse).

Ce faisant, elle en valorise l’éco-système.

Ancrée dans un passé chargé d’histoire, elle constitue un patrimoine, à la fois national, régional et génétique. Jolie, ses yeux « cernés de noir », son caractère curieux et sociable séduisent chaque année de nombreux touristes, au cours de leurs randonnées ou lors de visites dans les étables pendant leurs séjours hivernaux.

(*) Les vaches favorisent la biodiversité :

Le passage des vaches sur un pâturage favorise la biodiversité : c'est une des conclusions du biologiste neuchâtelois Florian Kohler. Il a remarqué que le broutage, le piétinement et le dépôt d'excréments créent des micro-habitats qui profitent à des plantes très diverses. Ainsi, dans la dépression laissée par un sabot de vache, des plantes qualifiées de pionnières vont venir s'installer. Ces plantes ne supportent souvent pas très bien la concurrence des autres herbes et trouvent là un terrain idéal pour se développer. A titre de comparaison, dans les parcelles soustraites à l'action des ruminants, environ huit espèces disparaissent en l'espace de 2 ans, soit le 1/3 de leur biodiversité végétale (terre net, 12/2004)