English version
Retour vers la page d'accueil
Histoire
Chiffres clés
International
Race
Territoires
Produits
Caractéristiques raciales
Rentabilité
économique
des exploitations
L'UPRA et
ses services
Espace adhérent
ACTUS PHOTOS Plan du site Liens utiles Newsletter Crédits Contact    
   
    Rentabilité économique des exploitations

CHANGEONS LES IDEES RECUES 

« Il ne faut pas forcément des rendements laitiers par vache élevés pour bien gagner sa vie, ou le rendement par vache ne fait pas nécessairement le revenu » 

« On peut avoir de bons revenus dans des systèmes en zone difficiles ou extensives, y compris avec des prix du lait moins valorisés » 

« La race Tarentaise n'est pas une race du passé. Elle est un choix alternatif et intéressant aux modèles intensifs. »

 Introduction

90% des éleveurs interrogés considèrent que la race Tarentaise est économiquement viable et rentable ! (Quadrigat, 2005).

Et c’est un fait prouvé ! Chiffres à l’appui, la race Tarentaise ne détériore pas le revenu !

Les bons résultats économiques des exploitations en race Tarentaise ne peuvent l’être sans une action fortement positive de la race, les hommes ne pouvant les expliquer à eux seuls. Lumière sur l’économie des exploitations en race Tarentaise…

 Méthodologie de l’étude

L’étude économique sur les exploitations en race Tarentaise a été réalisée au cours du second semestre 2004 et du premier semestre 2005, pour :

  • répondre à la question : « vit-on bien avec la race Tarentaise ? ».
  • identifier des critères, des postes de produits, de charges qui caractérisent la race, expliquent ses performances.

Elle a été réalisée :

  • sur les exercices comptables 2002-2003 et 2003-2004 pour les données « zone de montagne, groupe de plus de 25 vaches laitières » du centre de gestion de Savoie,
  • plusieurs exercices successifs clôturés pour les comptabilités individuelles des exploitants des autres zones.

Les données moyennes des éleveurs en zone montagne sont comparées à celle de l’analyse de groupe montagne de la même campagne.

Remarque : les revenus des activités accessoires (moniteur de ski, travail en station…) ne sont pas intégrés dans les résultats comptables des exploitations des Savoie.

 Trois indicateurs économiques intéressants

 Marge Brute (MB) = produits – charges opérationnelles (ou du troupeau)

 Marge Brute – dépenses fixes, avant investissement / amortissement = Excédent brut d’exploitation (EBE)

 Prélèvements privés

 

Nous tenons particulièrement à remercier le Centre d’Economie Rural de Savoie, pour la mise à disposition de ses bases de don­nées, la Chambre d’Agriculture de la Savoie, pour sa collabora­tion dans cette étude, Monsieur Joseph Grenet, pour son implica­tion et sa rigueur dans le traitement des données, ainsi que les éleveurs tarins qui nous ont mis à disposition leur comptabilité individuelle.

Nous rappelons ici que l’étude a été confiée à un intervenant extérieur à l’UPRA (M. Joseph Grenet), qui seul a eu accès aux données pour des raisons de confidentialité. Pour des raisons d’impartialité et d’éthique, l’UPRA Tarentaise n’est jamais inter­venue, ni dans la méthodologie de travail, ni dans la présentation des résultats obtenus.